WOJO Madeleine, un concours de designers pour du mobilier sur-mesure

C’est avec un concours qui fait la part belle à la création et au design que Cider a accompagné WOJO – leader français du coworking – pour l’ameublement de son nouvel espace à La Madeleine. 

Wojo a ouvert en décembre à la Madeleine à Paris un nouveau site de coworking mixant lieu de vie et espace de travail pour les entreprises et leurs collaborateurs, des travailleurs nomades, freelances ou voyageurs d’affaires. La vision de Wojo ? Devenir acteur de la « workspitality » en développant, à travers le monde, un important réseau de lieux, créateurs d’expériences de travail uniques, enrichis de services, pensés pour le plaisir, la performance et la connexion des talents. 

Architecture intérieure : Studio Azimut

Nature : Espace de coworking

Lieu : Paris, 8e

Date : Novembre 2019

Photos : © Xavier-Alexandre Pons, Ooshot

Et pour accompagner au mieux Wojo dans la réalisation de cette mission, CIDER a proposé dans le cadre de ce projet de recourir à un concours de designers. Outre distributeur, Cider est également éditeur de mobilier à travers Cider Édition, véritable pépinière pour les designers à fort potentiel. Cider s’attache à faire émerger et rayonner leur créativité, en développant avec ces derniers des collections de mobilier répondant aux nouveaux usages. 

Le brief du client et de Cider était de proposer un ensemble de mobilier ancré dans l’évolution des modes de travail. Un poste de travail en coworking, pour tout nomade connecté. Un bureau simple, modulable et évolutif, doté d’un système de rangement. A coût très attractif. 

Après un mois de travail, c’est le studio cocorico Paris qui remporte le concours. 

L’opportunité de développer en exclusivité pour Wojo 2000 à 3000 postes, fabriqué par Cider. cocorico Paris propose un bureau électrifié et port usb,  avec sa cloisonnette amovible en feutre acoustique pour créer de l’intimité avec son coworker. Un pouf mobile facile à déplacer, un petit meuble de rangement à clef et un portemanteau au look industriel / chic. Dans des temps records, le tout est fabriqué en Italie en bois mélaminé simili chêne et structure en métal noir, bronze ou blanc. 

Avant d’aménager tous les Wojo d’ici 5 ans, c’est au Wojo la Madeleine que l’on retrouve cet ensemble.

Wojo revisite, au 18 boulevard Malesherbes, les 4 600 m2 d’un hôtel particulier, déployant sur l’ensemble du site 469 postes de bureaux, 50 places de coworking animé, 30 places de coworking calme et 17 salles de réunion. Une adresse et un édifice prestigieux qui ont incité l’opérateur de coworking à faire appel au studio d’architecture intérieure Studio Azimut pour créer une scénographie inédite et porter au plus haut niveau les critères de bien-être et de confort proposés par Wojo. 

L’idée maîtresse pour la scénographie du lieu repose sur le nom du site, Wojo Madeleine, et fait écho à la célèbre madeleine de Proust. Wojo joue ici la carte d’un humour délicieusement rétro avec une thématique unique en son genre. Grâce à cette identité forte et décalée, Wojo entend insuffler créativité et bonne humeur à ses membres. Une ambiance propice à l’imaginaire… pour mieux se recentrer ensuite sur son travail !

À Wojo Madeleine, tout est ainsi étudié pour que l’environnement de travail soit propice à l’épanouissement tant personnel que professionnel des clients. Les futurs utilisateurs trouveront sur place les attributs qui font la singularité de Wojo : des typologies variées de lieux à vivre au travail, certains propices aux rencontres, d’autres dédiés au travail en silence, et des Business partners pour accompagner les membres dans la mise en place des services à forte valeur ajoutée développés pour améliorer et faciliter leur quotidien.

Quelques chiffres sur le projet :

  • 4 600 m2 de superficie
  • 469 postes de bureaux
  • 50 places de coworking animé
  • 30 places de coworking calme
  • 17 salles de réunion

Yann a accompagné WOJO dans la réalisation de ses espaces de coworking. Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à le contacter !

Contactez Yann