Cider s’engage pour l’avenir avec Reforest’Action

 

 

 


S'engager pour la forêt, c'est s'engager pour l'avenir

Si la forêt a des pouvoirs immenses, ils ne sont pas pour autant illimités ! Les dégradations forestières se multiplient partout dans le monde alors que les forêts sont essentielles pour absorber nos émissions croissantes de CO2. Planter des arbres d'essences variées pour reboiser les forêts de la planète est un enjeu vital pour lutter contre le changement climatique et restaurer la biodiversité. Parallèlement, nous devons tous réduire en amont notre empreinte sur la forêt et nos émissions de CO2, afin de contribuer à limiter la déforestation mondiale, notamment parce que le changement climatique affecte en retour durablement la santé des forêts.

Complémentaire à la nécessaire lutte contre la déforestation, la restauration des forêts est vitale pour l’avenir. Nombre de scientifiques, notamment du GIEC, l’affirment : il est nécessaire de reboiser 1 milliard d’hectares d’ici 2030 pour agir à grande échelle en faveur du climat et de la biodiversité. C’est dans ce contexte que l’ONU proclame 2021-2030 comme la Décennie pour la Restauration des Ecosystèmes.

Notre engagement avec Reforest’Action

Depuis 2021, Cider fait un pas de plus en faveur de l’environnement en contribuant à restaurer des forêts avec Reforest’Action.
17 600 arbres ont ainsi été plantés sur le territoire participant ainsi au reboisement de forêts. Le traitement du bois est au cœur de notre métier, le respecter s’inscrit dans nos valeurs premières.

Nos contributions 

BOIS DE LA CÔTE DE ROGERVILLE
SAINT-AUBIN-ROUTOT (76)
Saison de plantation : 2020-2021

 

Partenaire :
Cabinet privé de gestion forestière

Action :
15 600 arbres plantés  
- Chêne sessile, Hêtre commun,
Érable sycomore, Douglas –
sur une parcelle de 13,57 hectares

 

Objectif :
Valorisation du stockage du carbone et réduction des émissions de carbone

 

 

Les bénéfices

La biomasse et le sol forestier
Les arbres absorbent le CO2 atmosphérique pour croître, et stockent ainsi le carbone dans leurs troncs, branches et racines, ainsi que dans le sol forestier.

La filière économique
Des produits bois sont extraits de la forêt afin de laisser de l'espace aux plus beaux arbres pour grandir, le carbone stocké dans ces produits bois est également valorisé.

La substitution matériaux/énergie
Le remplacement d’un matériau (ou énergie) plus émetteur de gaz à effet de serre par un matériau (ou énergie) bois permet indirectement de réduire ces émissions et de contribuer à la transition écologique.

Développement économique
Emploi local : les entreprises de travaux forestiers intervenants sur le projet sont dans un rayon de 40km

Développement de la biodiversité
Boisement d'essences diverses dont deux autochtones représentent 40% des plants minimum

Dépollution de l'air
Boisement sur la zone de Le Havre Seine Métropole

Protection des sols
Travail du sol en bande : impact limité

Protection des cours d'eau
Plantation des résineux à plus de 10 mètres des cours d'eau pour assurer la stabilité des berges

 

CHAUMESNIL
FRANCE, GRAND-EST, AUBE
Saison de plantation : 2020-2021

Partenaire :
Groupe Forestier de Bohaf

Action :
2000 arbres plantés - Chêne sessile, Érable plane, Érable champêtre - sur 1 parcelle de 2,89 hectares

 

 

Les bénéfices

 

Lutte contre le changement climatique
Les arbres plantés lutteront contre le réchauffement climatique en stockant du CO2 sous forme de bois et dans les sols. Ils contribueront également à la diminution de la température de l’air ambiant.

Protection des territoires
La forêt créée permettra de protéger les territoires environnants des aléas naturels tels que le vent, les inondations ou les glissements de terrain.

Alimentation de la filière bois
À terme, certains arbres adultes pourront être prélevés afin d’alimenter la filière bois, véritable poumon économique nécessaire à une transition énergétique durable.

Développement de la biodiversité
Au sein des parcelles, les arbres permettront de développer la biodiversité, essentielle au développement naturel des écosystèmes.

 

Enrichissement des sols
Les feuilles tombées des arbres deviendront une matière organique qui viendra enrichir les sols, contribuant ainsi au bon fonctionnement de l’écosystème forestier

Alimentation des sols
Les arbres plantés protégeront les sols de l’érosion et du lessivement. Grâce à leur système racinaire, l’eau de pluie va en effet s’infiltrer lentement dans le sol et alimenter les nappes phréatiques, au lieu de ruisseler.